Voici un appel à articles pour le numéro 14 de la revue Sciences du jeu, intitulé « L’addiction au jeu, des jeux d’argent aux jeux vidéo. Pathologie du jeu ou construction sociale ? ».
 
L’appel est également disponible en ligne sur le site de la revue : https://journals.openedition.org/sdj/1104
 

Si la dépendance aux jeux d’argent a été reconnue comme un « trouble du contrôle des impulsions » dès 1980 par le DSM, l’addiction aux jeux vidéo suit aujourd’hui un processus similaire, l’OMS ayant récemment introduit le « trouble du jeu vidéo » (gaming disorder) dans sa nouvelle Classification internationale des maladies (CIM-11). Quoi qu’on pense de cette classification, il convient de prendre acte de ce processus de « pathologisation » du jeu qui ne concerne plus seulement l’addiction aux jeux d’argent mais aussi aux jeux vidéo, aux jeux en ligne, ou encore aux jeux de société, aux jeux de rôle et à toutes pratiques ludiques dont on peut penser qu’elles suscitent une certaine forme de dépendance. On peut alors se poser la question suivante : l’addiction au jeu relève-t-elle d’une pathologie du jeu,au sens où il s’agirait d’une maladie spécifique à la pratique même du jeu, ou d’uneconstruction sociale visant précisément à définir la dépendance au jeu comme une maladie spécifique ?