CategoryUncategorized

Séminaire Robocare avec Gérard Dubey: « Pour une anthropologie des machines intelligentes. Interroger l’impensé machinique. »

Le 23 février, Gérard Dubey, Professeur de sociologie à l’Institut des Mines-Télécom (Paris) interrogera les présupposés anthropologiques que recèlent les machines dites intelligentes, dans le cadre d’une communication intitulée :

« Pour une anthropologie des machines intelligentes. Interroger l’impensé machinique. »

Gérard Dubey, professeur de sociologie à l’Institut Mines-Telecom, chercheur au Cetcopra (Université Paris1 Panthéon-Sorbonne), co-directeur de la revue Socio-anthropologie, Publications de la Sorbonne.
 
Résumé : Nos technologies matérialisent, et rendent accessibles à la conscience, ce à quoi nous croyons et accordons de l’importance à un moment donné de notre histoire. Cela fait d’elles un précieux indicateur -symptôme- de la manière dont les humains, à une époque donnée, se pensent et aussi se rêvent. Pour ce qui concerne les machines dites intelligentes, la première question n’est donc pas de savoir si les machines vont remplacer les humains, comment et quand, ou encore, comment nous allons collaborer avec elles et sur quelle base. Il s’agit surtout de comprendre quelles sont les valeurs -comme la vitesse, la prédictibilité, la régularité, la puissance calculatoire- les préconceptions de l’humain, de l’intelligence ou du monde que nous mettons en elles, le plus souvent à notre insu, et qui en retour nous transforment. Comprendre aussi pourquoi nous désirons peut-être, secrètement, qu’elles nous remplacent. 

 

Le vendredi 23 février de 14h à 16h dans la Salle du Conseil
Université Saint-Louis, 43 boulevard du Jardin Botanique – 1000 Bruxelles

Prochain Midi du Casper avec Nicolas Marquis : « Interviewer les psychotiques ? » Ce que le travail de terrain en psychiatrie pose comme question à la méthodologie sociologique

L’interview de recherche est l’une des méthodes d’enquête les plus fréquemment utilisées en sciences sociales. Ses apports et limites font par ailleurs l’objet de réflexions pédagogiques et méthodologiques : que faire de l’illusion biographique? De la désirabilité sociale? Etc. La plupart du temps, nous pensons pouvoir nous en tirer avec quelques astuces et un peu de bouteille. Mais lorsque cette méthode est confrontée à des personnes dont la parole est incertaine, comme c’est le cas des patients en psychiatrie, cela soulève de vertigineuses questions sur ce que nous sommes en train de faire en la récoltant, et ce que nous sommes autorisés à en dire. La moindre d’entre-elles n’est pas la suivante : la façon dont la folie menace l’entretien n’est-elle pas qu’une configuration particulièrement visible de problèmes qui se posent, en fait, dans la réalisation de n’importe quel entretien de recherche?

 

Le vendredi 9 février de 12h à 14h au P61,                                                                               Université Saint-Louis, 43 boulevard du Jardin Botanique – 1000 Bruxelles

Prochain séminaire du Casper avec Gilles Brougère: « Le jeu comme pratique située »

Gilles Brougère (Université de Paris XIII)

« Le jeu comme pratique située »

Il s’agira à la suite des approches développées par Henriot, Wittgenstein, Bateson et Goffman de penser le jeu comme situé, à la rencontre d’une attitude, d’une façon d’être au monde et de dispositifs. Le jeu s’exprime d’abord dans une dénomination qu’il convient de décrire à travers la mise en évidence de 5 (en fait 2+3) critères qui permettent de comprendre à la fois les conditions de l’usage du terme et l’absence de frontières entre ce qui est jeu et ce qui ne le serait pas. La culture matérielle liée au jeu n’est pas pour autant occultée dans la mesure où elle permet la production sociale d’expériences et le développement de cultures ludiques. Nous terminerons en évoquant les effets d’apprentissage liés à cette dimension, productrice d’une participation, saisie comme articulation entre engagement et affordance selon Billett. 

Le 22 février 2018 de 17h à 20h, en salle 4015                                                                      Université Saint-Louis, 43 boulevard du Jardin Botanique – 1000 Bruxelles

 

Séminaire doctoral ROBOCARE 2017-2018

Télématique, robots sociaux… : autour des technologies dans les mondes du soin

Ce séminaire vise à ouvrir une série de questions de recherche à partir du fait de l’introduction de la robotique dans les mondes du soin aux personnes. Le versant le plus spectaculaire en est sans doute celui des robots « sociaux » dont, depuis une quinzaine d’années, on constate le développement croissant. Distincte de la robotique industrielle, qui produit typiquement des automates destinés à exercer une activité mécanique sur une chaîne de montage, la robotique de service conçoit des machines destinées à interagir avec des agents humains dans des environnements domestiques ou institutionnels.

Comité d’organisation : Florence Degavre (UCL), Nicolas Marquis (USLB), Céline Quellet (ULB), Robin Susswein (USLB), Nathalie Zaccaï-Reyners (ULB)

Pour en savoir plus , cliquez ici. 

Les loisirs et activités culturelles des jeunes

 

Vous êtes le directeur ou la directrice d’un des établissements scolaires ayant été tirés au sort dans le cadre de notre étude ? Vous êtes enseignant(e) au sein d’un de ces établissements ? Vous êtes le(s) parent(s) d’un élève concerné par notre enquête ? Cette page vous est destinée. Elle vise à vous faire pleinement comprendre notre démarche et combien votre collaboration nous est précieuse afin de mener à bien notre étude.

Rendez-vous ici.

Des nouveautés au Casper et sur le site (décembre 2016-janvier 2017)

Avec nos meilleurs voeux pour l’année qui s’ouvre, voici quelques nouvelles : 

- la page de Geoffroy Patriarche est en ligne.

- Emmanuelle Lenel et Juliette Woitchik ont rejoint Jean-Pierre Delchambre et Nicolas Marquis dans l’équipe du séminaire du Casper. Un projet autour des « jeux d’échelles » et des « formes de vie » est en construction.

Des nouveautés au Casper et sur le site (novembre 2016)

Vous pouvez télécharger ici le rapport d’activité du colloque « Normale ou ordinaire, accomplie ou autonome ? La vie et ses formes pour les personnes souffrant d’un trouble mental chronique dans et après la psychiatrie ».

La page de Juliette Woitchik est en ligne!

 

Nouvelle livraison des Cahiers du Casper (n°29) et entretien complet avec Emmanuelle Lenel

Retrouvez le nouveau numéro des Cahiers ainsi que l’intégralité de l’entretien avec Emmanuelle Lenel.

Bonne lecture!

Nouvelle livraison des Cahiers du Casper (n°28)

L’actualité du centre et la présentation du colloque par ici!

séminaire Jeu&symbolique – Valérie Aucouturier (23/02)

La prochaine réunion du séminaire Jeu & symbolique (CASPER) aura lieu le mardi 23 février de 17h à 20h au local P61 (*).

Nous aurons le plaisir de recevoir Valérie Aucouturier (Centre PROSPERO / USL-B), qui présentera une communication intitulée : 

«Wittgenstein et la psychologie »

La séance sera introduite par Nicolas Marquis. 

Un drink sera offert à l’issue de cette réunion. 

La participation est libre, mais nous vous demandons de bien vouloir vous inscrire en cliquant sur ce lien.

Le CASPER a un nouveau site

Bienvenue sur le site du CASPER. Vous pourrez y retrouver toutes les informations et actualités de notre centre de recherche.