Vient de paraître :  « La résilience comme attitude face au malheur : succès et usages des ouvrages de Boris Cyrulnik » (par Nicolas Marquis, dans SociologieS, livraison mars 2018)

La résilience est une notion qui connaît un succès important, en particulier depuis son entrée dans le champ de la santé mentale. Objet de controverses, elle reste cependant peu étudiée par les sciences sociales. Cet article vise à proposer une analyse des usages de la résilience à partir d’une part des ouvrages de Boris Cyrulnik et d’autre part des réactions que ses écrits ont pu susciter chez les lecteurs cherchant à se mesurer à l’aune de la notion. En l’étudiant comme une attitude face à la contingence, l’article montre d’abord comment la résilience est utilisée pour qualifier et évaluer le malheur et la réaction à celui-ci. Il questionne ensuite les raisons du succès de cette façon de réagir au malheur qui valorise l’action au détriment de la passion, en étudiant son inscription dans avec un contexte social et culturel où l’autonomie individuelle est devenue une attente commune.

Lire plus d’informations à ce sujet : cliquer ici