Christophe Mincke

Professeur à l'Université Saint-Louis et directeur du département de criminologie de l'Institut national de criminalistique et de criminologie (INCC). 


De ma thèse, qui portait sur la médiation pénale, j’ai gardé un intérêt pour les peines et mesures alternatives aux processus pénaux classiques. J’en ai cependant dérivé des recherches portant sur l’évolution des représentations sociales de l’espace-temps et de la mobilité, essentiellement sous la forme d’une analyse de l’idéologie mobilitaire, valorisation des mobilités pour elles-mêmes. J’applique ces travaux théoriques aux discours sur la prison, mais aussi au management de la justice et aux modes alternatifs de résolution des conflits. Je participe au développement des recherches en matière de géographies carcérales.



Comments are closed.