Juliette Woitchik

Assistante et chercheuse en anthropologie


Je suis diplômée d'un Master en anthropologie à l'Université Libre de Bruxelles (2015) ainsi que d’un Master de spécialisation en droits de l’homme à l’Université Saint-Louis – Bruxelles (2016). 

Suite à un mémoire en anthropologie portant sur la valorisation culturelle des populations amérindiennes du sud du Brésil au sein d’une université fédérale brésilienne, liant entre autres des questions d’éducation, d’interculturalité et de lutte politique, c'est à nouveau le Brésil qui anime mes recherches. Ma thèse porte sur le désastre écologique du Rio Doce et de ses impacts sur les communautés du littoral d'Espirito Santo. Elle est dirigée par B. Zitouni (USL-B) et M. de la Cadena (UCDavis) et s'intitule:

Rupture du barrage minier de Samarco : multiplicité des relations au fleuve contaminé Rio Doce à son embouchure, Espirito Santo, Brésil.

Il s'agira d'analyser la situation post-désastre du crime de « Samarco », qui a causé la contamination du fleuve Rio Doce au Brésil. Abordée notamment sous l’angle de l’anthropologie de l'environnement et l’anthropologie des catastrophes cette thèse fait l’objet d’une enquête de terrain menée dans la région de l’embouchure du fleuve. Ceci afin de m’intéresser au vécu des individus et des communautés face au désastre, mais surtout face à la gestion de celui-ci, en me focalisant sur leurs rapports à l’eau.



Comments are closed.